Un testeur de composants vraiment pas cher


Reçu ce matin par la poste dans un emballage polystyrène, ce petit testeur à « presque » tout d’un grand !

Le prix attractif, (13.50€ – port gratuit chez AliExpress) et ses nombreuses fonctions font qu’il serait dommage de s’en passer.

Lorsque vous insérez un composant dans la prise de test, il va reconnaître les électrodes,  mais pas seulement.

En effet pour les diodes il indique la tension de seuil, pour les transistors le gain.

Il est autonome grâce à sa batterie rechargeable par une pris USB (cordon fourni mais pas le chargeur).

Ses limites sont dans la mesure des faibles capacités (25 pF) et inductances (10 µH) annoncée mais un peu moins bon en réalité, je dirais plutôt 50 pF et 30µH

Petit plus vous pourrez tester vos télécommandes infrarouge et connaitre leurs codes

HPIM3436

Pour conclure, ce n’est évidemment pas un appareil de laboratoire, mais je pense qu’il peut rendre service à l’amateur d’électronique sans le ruiner.

Caractéristiques données par le constructeur:

Gamme de Diodes: <4,5 V

Zener Diode: Zone Détection Transiteur: 0,01-4,5 V 
Zener Diode Zone de Détection: 0.01-30V

Triac Gamme: IGT <6 mA

Capacitance: 25PF-100mF

Résistance: 0,01 à 50 MΩ

Inductance: 0.01MH – 20H

Restauration d’un Philips 2531 de 1931


Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

J’avais acheté ce poste chez Emmaüs avec mon père à la fin des années 50 et comme bon nombre d’entre nous, bricoleurs de la première heure, je l’avais complétement démonté et canibalisé.

Le châssis m’avait servi pour réaliser mon premier ampli BF avec une KT66 en sortie.

Amplificateur monophonique, avec comme source un transistor Celard FM en guise de tuner, et une platine tourne disque Eden, j’avais l’impression d’entrer dans la cours des grands et m’initier à la Hifi naissante des années 60.

Lire la suite

Les nouvelles technologies au secours de la TSF.


La désertification annoncée des bandes broadcast PO et GO, nous oblige à faire preuve d’ingéniosité pour sonoriser nos vieilles radios.

Les nombreux micros émetteurs PO ou GO que nous avons réalisés les uns et les autres en témoignent.

Superbe également, l’initiative des amis de Radiofil qui ont développé un récepteur FM dont la syntonisation se fait par la commande de cadran du poste équipé.

A la SHTSF, nous avons exploré une autre piste, la possibilité de transmette le signal audio par une liaison Bluetooth.

C’est José  F4WAR qui nous a orienté sur le matériel à commander, il s’agit d’un module Bluetooth Audio XS3868-2.

Pour un cout d’environ 4 € nous avons avec notre smart phone préféré une liaison certes limitée en distance, mais d’une qualité excellente dépassant largement la bande passante utile.

Il faut donc commencer par passer commande de cette petite merveille sur un site marchand comme par exemple « Ali Express » et patienter une quinzaine de jours pour voir arriver le matériel venu tout droit de Chine.

Puis rechercher sur Internet (encore merci José) le schéma d’utilisation.

cablage-module-bluetooth

On remarque que les connexions à faire sur le circuit imprimé sont minuscules, il faudra utiliser un fer à souder d’une dizaine de watts et une loupe (pour les moins jeunes).

Lire la suite

Un poste hors norme, le T898WK de Téléfunken


img_20160726_132839

 

Sur l’aspect physique : son poids de 26 Kg, ses dimensions L66, P33 et H43, un vrai monstre !

Un système d’entrainement de cadran avec double mouflage, merci à Hannibal et aux autres membres du forum de Radiofil  qui ont répondu à mon SOS, pour me procurer le plan du parcours de la ficelle (trouvé sur un site Russe). Sans ce document, je ne m’en serai pas sorti.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le schéma électrique se trouve sur Doctsf, et une autre version sur Radiomuséum.

État des lieux :

  • Le poste est complet à l’exception du fond et du panneau arrière qui sont manquants, donc rien de rédhibitoire.
  • Le châssis est fortement oxydé et un bon nettoyage s’impose, la routine quoi !
  • Le support de l’EL12 d’origine a été remplacé par un support Transcontinental et un adaptateur Transco/Octal permet d’y substituer une 6L6.

Lire la suite