Le poste à galène pour les nuls, suite…


Pub poste à galène

La T. S. F. Moderne Janvier 1923

Avant de se lancer tête baissée dans la fabrication d’un poste, aussi simple qu’il soit, il est bon de rappeler ce que l’on peut attendre de ce type de récepteur.

Un poste à galène ne requiert aucune source d’énergie, cet avantage est aussi un inconvénient, car il faudra peaufiner toute la chaine de réception (de l’antenne à l’écouteur) pour avoir qu’un minimum de pertes, car l’appareil ne comporte aucun étage d’amplification.

Il faut avoir à l’esprit que c’est la très faible tension haute fréquence reçue par l’antenne qui après détection fera vibrer les membranes de vos écouteurs.

Il faudra donc impérativement une excellente antenne, une bonne prise de terre, un échantillon de galène « sensible » et un casque d’écouteurs de qualité.

  • L’antenne sera constituée d’un fil de cuivre de 10 à 20 mètres tendu à l’extérieur, le plus haut possible et isolé à la fois des masses environnantes (murs, arbres, etc.) et électriquement par des isolateurs aux extrémités. Ces isolateurs pourront être en porcelaine, plastique, PVC ou plexiglass.

Antenne filaire

  • La prise de terre peut être constituée d’un piquet métallique ou d’un grillage enterré dans un endroit humide. On peut aussi utiliser la terre secteur, celle que l’on trouve sur les prises 16A, le résultat sera presque identique. Une autre possibilité pour établir une terre est le raccordement sur un tuyau d’eau.
  • Pour l’échantillon de galène, il faudra essayer, nettoyer sa surface et éventuellement la casser pour obtenir une nouvelle surface sensible (non oxydée).
  • Pour le casque, il faudra prendre des écouteurs de 2000 Ohms d’impédance qui seront montés en série pour obtenir 4000 Ohms. Les écouteurs d’anciens téléphones sont à bannir, car ils présentent une impédance trop faible (600 Ohms).

Ce que vous pourrez entendre :

Essentiellement les stations en modulation d’amplitude dans les gammes des grandes et petites ondes (GO et PO)

Le réseau français des émetteurs PO étant arrêté depuis fin 2015, vous ne pourrez entendre que des émetteurs étrangers, les meilleurs conditions seront la nuit pour cette gamme.

Dans la journée et aussi la nuit vous entendrez France Inter (jusqu’à fin 2017), Europe 1, La BBC et RTL (RMC dans le sud de la France).

Mais suivant votre position géographique, il se peut qu’un seul émetteur soit reçu.

En seine maritime, c’est France Inter qui prédomine suivi par la BBC.

Quels sont les défauts d’un poste à galène par rapport à un poste classique:

  • Son manque de sensibilité (aptitude à recevoir les stations faibles ou éloignées).
  • Peu de sélectivité, c’est à dire possibilité de séparer les émetteurs, quelquefois on peut entendre deux postes ensemble (chevauchement).
  • Pas de possibilité d’écouter sur haut parleur.
  • Instabilité du point de contact du détecteur.
  • Variation du niveau sonore en fonction de la propagation des ondes (absence de contrôle automatique de gain).

Volontairement j’ai dressé un tableau un peu noir de ce drôle de récepteur afin d’éviter toute déception lors de la réalisation. N’empêche qu’avec trois fois rien, tout bon bricoleur sera en mesure de faire fonctionner son récepteur.

Les précautions indiquées peuvent être revues à la baisse si l’on se trouve à proximité d’un émetteur puissant.

Le troisième article donnera la description d’un poste simple, avec schéma et plan de câblage. Il sera suivi d’un historique du poste à galène à travers les ages et ses différentes utilisations.

A suivre….

Alain F1BGI

Une réflexion sur “Le poste à galène pour les nuls, suite…

  1. bonjour, votre article est très intéressant, je me suis procuré un morceau de galène sur ebay dans un magasin de minéraux, mais cette galène est très peu sélective comparée à celle que je trouvais quand je faisais mes premiers postes à galène dans les années 60, j’en ai refais un pour montrer à mes petits enfants.
    Auriez vous une adresse à me communiquer.
    bien cordialement

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s