L’AVENTURE DES RADIOS PIRATES ET PRIVÉES SUITE ET FIN


LES RADIOS PIRATES ET PRIVÉES SUITE ET FIN

On retrouve là encore des gens qui rêvent d’avoir leur radio et avec elle la pub et des revenus confortables, nous allons faire un rapide survol.

La première à se présenter dans l’ordre d’apparition à l’image est Radio Luxembourg, elle date de 1933, même schéma, monopole du Grand Duché sur l’émission radiophonique mais avec un détail digne des luxembourgeois, ce monopole sera selon la Loi attribué à une personne privée qui devra s’entendre avec la tutelle du Gouvernement, cela va de soi.

Bien entendu cela aiguise les appétits de ceux qui se seraient bien vus à la tête d’une puissante radio périphérique à l’abri des contingences françaises et qui rapporte …..Différents compromis sont avancés par un consortium regroupant le luxembourgeois François Anen, les français Henri Etienne et Jean Le Duc, et le partage du gâteau se fera entre le privé et le Grand Duché.

Lire la suite