Émetteur Grandes Ondes


Échange de matériel, mais aussi d’idées et de savoir faire, c’est bien ce qui s’est passé à Ouville l’Abbaye lors de notre dernière exposition ou Jean Claude nous a fait la démonstration de son émetteur grandes ondes dont la particularité est de retransmettre les émissions de la gamme FM.

Animé d’un esprit participatif, il a fait pour le site des RétroActifs une description détaillée :

GO-8

« La fin des émetteurs approchant je voulais pouvoir continuer à faire fonctionner les postes de ma collection sans les modifier. Ma solution consiste en un émetteur grandes ondes qui émet les émissions reçues par un récepteur FM. Je pourrai ainsi toujours écouter en GO France Inter qui doit arrêter ses émissions sur 162 kHz le 31 décembre 2016.

FM-GO

Tout y est : alimentation, pilote, PA, modulateur et antenne ; il a tout d’un grand !

Pour cette réalisation, je me suis inspiré en partie de l’émetteur petites ondes décrit par Jean-Claude Jardine sur son site que j’ai adapté pour les grandes ondes avec les composants que j’avais à disposition dans mes tiroirs.

L’oscillateur est bâtis autour d’un CI 4093 mais d’autres Ci peuvent être utilisés comme 4047, 4049, 4069….

Le 4050 dont les portes sont en parallèle est l’amplificateur de puissance dont la tension d’alimentation est modulée par un amplificateur BF constitué d’un ampli OP et d’un transistor BD135.

Le signal basse fréquence provient d’un petit module FM avec sa télécommande que j’ai trouvé sur eBay pour quelques Euros.

L’antenne est le cadre GO d’une antenne récupérée sur une épave de poste à lampes. la prise est au 1/5 de l’enroulement.

Antenne

Le cadre et son circuit d’accord

Le boîtier provient d’un décodeur TNT obsolète destiné à la déchetterie.

Le câblage est effectué sur une plaque époxy cuivré sans gravure, les pattes des composants reliées à la masses supportant les divers éléments. Cette méthode est rapide à mettre en œuvre et permet une grande souplesse pour la réalisation de prototype. Ne cherchant pas à commercialiser ce produit je n’ai pas étudié de circuit imprimé.

GO-3

Le câblage, en haut à gauche le potentiomètre de commande de fréquence.

La puissance est suffisante pour que le signal soit reçu dans ma maison de la cave au grenier et dans le jardin (validé avec un petit poste à transistor).

 

Jean-Claude Dubreuil « 

8 réflexions sur “Émetteur Grandes Ondes

  1. salut Jean Claude

    intéressant ce proto ..
    Les temps changent , en 1978 j’ avais fait le contraire ! démodulé le signal GO de Europe 1 et remodulé en FM pour l’ injecter sur le réseau de TV par câble de la ville nouvelle devenue Val de Reuil
    A l’ époque il y avait si peu de stations FM dispo ….

    cordialement

    Claude

    J'aime

  2. Bonjour, bravo pour votre réalisation. J’aimerai savoir s’il est possible d’acheter un émetteur grandes ondes de faible puissance. J’en ai trouvé un sur eBay mais son rayonnement est limité à à peine 20 cm ce qui est trop. Les autres ne diffusent qu’en ondes moyennes.
    Merci par avance pour votre réponse.
    Patrick

    J'aime

    • Il existe des émetteurs, souvent livrés en kit, mais il faut un peu de connaissance en électronique pour les construire.
      En GO avec une puissance raisonnable de 2 à 3 W, il ne faut pas espérer une portée très grande (une dizaine de mètres), car le rendement de l’antenne ou d’un cadre est très mauvais. Pour info j’ai procédé à un essai avec un émetteur de 20 Watts, la portée est de 300 mètre maxi avec une antenne de 60 mètres de longueur. C’est très décevant, mais normal !
      Cordialement
      Alain

      J'aime

  3. Bonjour
    Je souhaiterais construire l’émetteur FM/GO de cette page, mais je ne comprends pas les éléments qui traversent la cloison métallique et qui sont représentés sur le schéma par 1nF et 1mH en série. Pouvez vous me dire ce qu’il en est ?
    Merci
    DF

    J'aime

    • Bonsoir,
      Je ne suis pas l’auteur du montage, mais je vais vous expliquer le principe de ces 2 condensateurs de 1 nF
      En fait il s’agit de condensateurs « by pass » – En bon français on dirait condensateurs de traversée.
      Ils sont faits pour isoler la partie HF de l’alimentation afin que des retours HF ne viennent pas perturber cette dernière.
      Si l’on ne possède pas ce type de condensateur, il suffit de faire la traversée de la cloison par un fil isolé et de bancher entre ce fil et la masse un condensateur classique de 1nF en le positionnant dans le compartiment HF.
      Les selfs sont utilisées dans le même but : Faire que la HF soit bloquée (cela s’appelle une self de choc) et ne se ballade pas dans les autres circuits.
      J’espère avoir été clair, mais si vous avez des soucis, n’hésitez pas à me contacter en direct sur mon mail : leconte.alain@orange.fr
      Très cordialement
      Alain Leconte – F1BGI

      J'aime

  4. Bonjour, et merci pour mettre en commun votre réalisation.
    Je suis un peu étonné par la remarque d’Alain Lecomte sur la portée de 300m maxi avec 20W de puissance et une antenne de 60 m de longueur.
    Certes 60 m au regard de la longueur d’onde reste ridicule mais avec un circuit d’adaptation pour l’antenne (collins par exemple) ne peut on pas espérer mieux avec 20 W de puissance?
    Merci à JC Dubreuil de bien vouloir indiquer la portée moyenne obtenue avec sa réalisation, simplement avec le cadre.
    Bien cordialement,
    Gérard Lauper

    J'aime

    • Bonsoir Gérard,
      J’ai moi même été surpris par le peu de distance effectué avec 20 W
      Ce qu’il faut savoir, c’est que le circuit d’adaptation à l’antenne va adapter l’impédance de l’antenne au TX de façon à protéger l’étage de sortie et « lui faire croire » qu’il est relié à une bonne antenne. Mais l’élément essentiel est l’antenne ainsi que la prise de terre (voir les Km de câbles qui sont enterrés sous les pylônes des TX GO ou PO.
      En émission d’amateur par exemple, il faut que le ROS soit correct, mais il le sera aussi sur une charge dite fictive donc non rayonnante !
      Toujours en émission d’amateur, nous avons une bande ( 135.7 à 137.8 Khz) située donc au dessus de l’EX France Inter.
      Il faut mettre en jeu des puissances importantes car une grande partie n’est pas rayonnée du fait que l’antenne est trop courte.
      Les contacts se font en Morse ou en mode numérique (pas en phonie).
      Amitiés
      Alain Leconte – F1BGI

      J'aime

      • Merci Alain pour cet éclairage.
        J’avoue malgré tout rester sur ma faim à la suite de ces explications.
        Je ne suis pas du tout expérimenté en matière d’émission mais votre réponse m’incite aux « divagations » suivantes.
        Je conçoit que le circuit de couplage à mettre en œuvre pour s’accommoder d’une antenne non accordée sur la longueur d’onde de l’émetteur est un circuit qui adapte l’impédance de l’antenne à celle de sortie de l’étage de puissance . Mais ce circuit, constitué de selfs et de capacités (que, pour l’exercice, on considérera sans perte) ne dissipera donc pas de puissance, dont la manifestation physique ne pourrait être que de la chaleur.
        Du fait de l’adaptation d’impédance et donc d’un ROS correct, l’essentiel la puissance de l’émetteur sera donc bien transmise à l’antenne, avec une « assise » de l’énergie rayonnée assurée par une terre, même précaire, constituée par la prise de terre domestique de la maison.
        Nous sommes donc bien en présence de 20W rayonnés par une antenne de 60m certes totalement désaccordée au regard des 200 KHz qu’on la force à « envoyer » dans l’éther…
        Je reste dubitatif sur la portée de 300m.
        Je me remémore avoir bricolé, quand j’étais gamin donc il a ….très longtemps, un tout petit émetteur GO avec deux transistors (OC71 et OC44 si je me souviens bien) qui, par le simple rayonnement de la bobine, sans terre et sans antenne, me permettait de passer des disques dans ma chambre et de les écouter sur le bon vieux récepteur à lampes posé à quelques mètres sur le réfrigérateur de la cuisine…., qualité AM tout à fait respectable, qui m’enchantait à l’époque.
        Je sais que tout ça n’est pas très scientifique.
        Bien amicalement,
        Gérard Lauper

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s